Broderie Kachoube – sa symbolique et son histoire

Broderie Kachoube – s’inspire de la beauté de la nature. Les motifs floraux constituent son élément caractéristique : des pensées, des centaurées, des œillets, des lys, des myosotis et des roses. Ils sont représentés avec une précision et un souci du détail extraordinaires.

Broderie Kachoube – s’inspire de la beauté de la nature. Les motifs floraux constituent son élément caractéristique : des pensées, des centaurées, des œillets, des lys, des myosotis et des roses. Ils sont représentés avec une précision et un souci du détail extraordinaires.

 

Broderie Kachoube_My Poland_1

 

Il existe différentes écoles de broderie. Chacune utilise des motifs respectifs qui lui sont propres et elles se distinguent par le choix des couleurs. L’école la plus ancienne est celle de Żukowo, son nom vient de celui de ses fondatrices, les sœurs norbertines de Żukowo. La tulipe, le trèfle, la rosette et le cœur (à carreaux) en sont des motifs très courants. Dans la broderie kachoube, on utilise sept couleurs traditionnelles.

Les écoles les plus atypiques sont celles de Tuchola et de Borowiec – à la place des sept couleurs traditionnelles, on y utilise les nuances du jaune d’or et du jaune ambré (école de Tuchola) ainsi que le jaune d’or et le brun (école de Borowiec). Les broderies de l’école de Wejherowo se distinguent, quant à elles, par la prédominance du rouge et du jaune ainsi que par la présence des éléments caractéristiques du dahlia, du chrysanthème, des feuilles du sureau et de l’airelle.

 

 

Broderie Kachoube_My Poland_2

 

Dans l’école des sœurs de Żarnowiec, dite école de Puck, les sœurs ont misé sur l’utilisation de quelques nuances du bleu. Elles ont introduit dans la broderie kachoube des éléments stylisés du panicaut maritime, des filets et des vagues.

Passer au magasin avec des produits de la broderie Kachoube.